Photo Le tourisme au Comores : un fort potentiel de développement

Le tourisme au Comores : un fort potentiel de développement

Le tourisme au Comores : un fort potentiel de développement

En plus de ses 4 îles principales, dont la Grande-Comore, l'archipel de Comores est constitué par plusieurs îlots et petites îles. Il est surnommé la perle de l'Océan indien en raison de la beauté de ses paysages. Le tourisme y reste pourtant un domaine peu exploité alors qu'il peut être un pilier pour le développement de l'archipel.

Quid des atouts touristiques des Comores

L'archipel de Comores, de type volcanique, est formé par les îles de Mayotte, la Grande-Comores, Mohéli et Anjouan. Baigné dans un climat maritime, il est soumis à de faibles variations de la température annuelle. Les Comores présentent en général deux saisons : chaude et humide.

Grâce à ses ressources naturelles d'exception, un brillant avenir se dessine pour le secteur touristique de l'archipel. Beaucoup de mammifères présents aux Comores sont endémiques. Les zones protégées comme le parc marin de Mohéli sont aussi des potentiels à exploiter. Au niveau de la végétation, les îles abritent de nombreuses plantes tropicales.

Véritable sanctuaire d'oiseaux endémiques et de reptiles terrestres, les Comores sont aussi réputées pour leurs plages. Certes, certaines sont parfois difficiles d'accès comme celles de Mohéli, mais leur beauté en vaut le détour. La richesse de la culture comorienne constitue également un autre point fort de l'archipel.

Comment s'y développe le tourisme ?

Les Comores évoluent actuellement dans un contexte concurrentiel relativement accentué en matière de tourisme. Elles doivent savoir exploiter leurs potentiels pour être en mesure de concurrencer leurs voisines dont Madagascar et Seychelles. L'archipel peut néanmoins compter sur la rareté et la qualité de ses sites naturels.

Plusieurs raisons peuvent expliquer le manque de dynamisme du secteur du tourisme aux Comores. Parmi elles, il y a le manque de structures touristiques pour accueillir les visiteurs dans l'archipel. L'instabilité politique et la fluctuation de l'économie pourraient aussi avoir un impact sur le secteur.

Les autorités sont toutefois conscientes que le tourisme constitue un fort potentiel de développement pour l'archipel. Ainsi, plusieurs mesures ont été prises afin de le redynamiser dont la baisse des montants des frais de visas. Les Comores envisagent aussi d'exploiter l'écotourisme, compte tenu de l'abondance des ressources naturelles de chaque île.

Le tourisme aux Comores dans le futur

Ce secteur pourra contribuer au développement de l'archipel s'il est exploité. Bien qu'il y ait du chemin à faire, la construction de structure qui répondra aux exigences des visiteurs internationaux est déjà un bon début. A l'heure actuelle, des efforts sont néanmoins engagés pour faire connaître à la clientèle étrangère la richesse des Comores : végétations luxuriantes, chutes d'eau, montagnes, sites de plongée, etc.

S'étendant sur 290 km², Mohéli séduit pour sa vie villageoise authentique et la virginité de son territoire. Mayotte et la Grande-Comores possèdent également une ressource naturelle intéressante. Leur patrimoine historique, constitué par des édifices religieux, des sépultures et des sites archéologiques, présente un grand intérêt. L'île d'Anjouan, quant à elle, peut compter sur sa faune et flore diversifiée afin de promouvoir le tourisme.

Destination peu connue des touristes, Comores ont pourtant beaucoup à offrir aux voyageurs en quête de nature riche et préservée. La réservation des vols ou de forfait vacances incluant avion et hôtel à Moroni ou dans l'île d'Anjouan se fait justement en toute simplicité sur eDreams. Avec eDreams, vous pouvez pouvoir comparer un large choix de vols, hôtels et séjours personnalisés et profiter d'un prix compétitif pour votre séjour aux Comores.

Articles

Que visiter lors de vacances au Comores ?

Publié le 31/01/2019
Anjouan, Mohéli, Mayotte et la Grande-Comore sont les 4 îles qui forment l'archipel de Comores. Encore une destination méconnue des touristes...